Le Chantre

Élève enthousiaste de Lowell et Myrr, le Chantre chantonne dès qu’il vit une situation emballant son imagination et stimulant sa très grande curiosité. Scientifique dans l’âme, il n’a jamais rien contre mené une expérience, afin d’en analyser les conséquences.

Boudeur, facilement jaloux, très attaché à ses maîtres, il a l’étonnante réputation d’être instable, voire dérangé. Une bien vilaine calomnie à ne pas à douter. À son sujet ne dit-on pas qu’on lui donnerait le Bon Dieu sans concession. Et qu’on ignore en combien de morceaux il le rendrait…

Illustration de Sarah Feruglio – Droit réservé

 


 

 Pour découvrir d’autres personnages de ce récit :