Mes lectures de steampunk

S’il y a une chose que je déteste, c’est qu’on dise que je m’inspire d’autres œuvres. Je ne trouve pas que ce sont des hommages, mais plutôt un manque d’imagination. « Heaven Forest » étant une œuvre de steampunk, j’ai longtemps attendu pour découvrir certaines œuvres. Si j’étais très jeune quand j’ai lu avec un grand plaisir Les Voies d’Anubis de Tim Power (un sacré auteur à l’époque !), puis du Jules Verne (avec beaucoup de résilience devant les descriptions, et de stupeur quand la référence en tête était les dessins animés), puis du Nicolas Bouchard avec la trilogie de L’Empire de Poussière, je ne me suis penchée qu’en 2020 sur les nouveaux récits steampunk.