Les Lyrics amers, recueil

Le 22 juin 2020 sortira, chez Nat Editions, Les Lyrics amers, un recueil de quatre textes fantastiques auxquels je suis très arrachée. On retrouve ma nouvelle « Les Cordes écarlates », mais dans un nouvel écrin, celui de la ville d’Avignon. Vous pourrez aussi découvrir un autre de mes récits : « Dans la douceurs des Alyscamps », en honneur de la ville d’Arles où j’ai passé de si belles années pendant mon internat. Ces deux textes, doux amers, sont emprunts de lyrisme, voire d’une touche de littérature gothique, des styles dans lesquels la plupart des lecteurs ne me connaissent pas encore.

La 3e nouvelle, « L’Oraison du Faucon », offre une suite à l’un des deux récits, avec pour cadre une vengeance à travers la Camargue et les Saintes-Maries-de-la-Mer. La 4e nouvelle conclut le recueil par « Quelques touches de lumière » et de douceur à travers une romance dans le monde des arts… et d’un sanatorium des Alpes. Oh ? auriez-vous toussé à la lecture de cette association ? Eh bien, prenez place, une chambre vient de se libérer. N’oubliez donc pas d’emporter ce précieux recueil !

Il peut être commandé ici !

Titre : Lyrics amers en Provence
Genre : Recueil de nouvelles fantastiques et fantasy
Format : A5 broché, 192 pages
ISBN : 978-3-95858-284-2
e-ISBN : 978-3-95858-285-9
Distributeurs : Sodis, Libris, KNV, Umbreit, Immateriel…
Prix : 14,00 €
Parution : 22 juin 2020

Synopsis

Bienvenue en Provence, terre de soleil aux ruelles parfois sombres, régions de nature et de cités, de mer et de fleuves, de Camargue et de montagnes. D’Avignon aux Alpes, en passant par Arles et les Saintes-Maries-de-la-Mer, découvrez quatre récits de passions dévorantes et d’art, de fuite de de nostalgie, de vengeance et de rédemption, d’ensorcellement et de créativité. Que la musique des mots vous berce et vous emporte dans le sillage du fantastique !

~
Les Cordes écarlates
Dans la douceur des Alyscamps
L’Oraison du faucon
En quelques touches de lumière

Avis sur Heaven Forest tome 2 : Solitudes et sacrifices

Les Pipelettes en parlent consacrent une chronique sur le tome 2 de Heaven Forest : Solitudes et Sacrifices.

Avis : Quel plaisir j’ai eu à lire Solitudes et sacrifices. Toujours aussi prenante et énigmatique, l’intrigue de ce deuxième tome n’a rien à envier à Darkwood. […]

Plaisir d’abord, de retrouver les personnages du premier opus : Rhys Overlake [et] Lisbeth Other. Mais Solitudes et sacrifices introduit surtout bon nombre de nouveaux personnages apportant une autre dimension à l’intrigue. […]

En ce qui concerne cette dernière, j’avais l’impression que cette saga allait être un policier fantastique, avec comme intrigue principale la résolution du meurtre d’Else. Mais c’est finalement une toute autre histoire qui se dévoile dans Solitudes et Sacrifices. On se retrouve directement aux prémices d’une nouvelle guerre opposant les Saints et les Anges. […]

Il y a tant de choses à dire sur Solitudes et sacrifices et cette saga en général, de subtilités dont je voudrais parler. Mais j’ai peur d’en dire trop. Au final, ce tome apporte encore plus de questionnements et de suspens, MAIS sans rendre la lecture ennuyeuse ni donner l’envie d’abandonner. Je ne peux que vous le recommander et espérer qu’il vous plaira autant qu’à moi.
J’attends maintenant avec impatience le troisième tome, en croisant les doigts pour qu’il soit à la hauteur des deux premiers. Mais je suis assez confiante à ce niveau et je ne pense pas que je serai déçue.

Extrait de l’avis de Pauline

Pour lire l’article complet, n’hésitez pas suivre les liens.

Chronique : Cinq pas sous Terre, Vanessa Terral

Cinq pas sous Terre Vanessa Terral

Cinq pas sous Terre, de Vanessa Terral

Edition : Petit Caveau, en broché à couverture épaisse, et numérique
18,50 € (version papier)

Contrairement à ce qu’on pourrait croire compte tenu de ma bibliographie, je lis très peu de récits de vampires. J’ai donc été attirée vers « Cinq pas sous terre » par le concept de « mâchonneur de suaire » que je ne connaissais pas.

Le récit se passe à Toulouse, ville que j’aime beaucoup et où mes dessinatrices préférées (Charlotte Granié et Claire Peltier) vivent et pratiquent leurs arts, et où je retrouve mes amis écrivains (Sylvain Lamur et Arnaud Grocagne) lors des TGS. J’ai donc été heureuse de visiter la ville rose sous un jour nouveau et d’en découvrir les légendes. Et si j’ai réussi à susciter votre curiosité et que vous voulez en savoir davantage, c’est par ici !

J-31 avant la césure des Cieux

Darkwood, le premier tome de ma série Heaven Forest, sort dans un mois très précisément aux éditions Hydralune.

Heaven-Forest_Tree.jpgUn petit mot sur la trame et l’ambiance ? Voici :

Dans une Double Breytain en plein bouleversement industriel, l’effervescence règne autour du manaschiste, combustible fossile dont l’utilisation révolutionne le monde en cette fin de XIXe siècle.

A Darkwood, capitale du duché de Heaven Forest, peu importent les mutations sur la population engendrée par l’exploitation de ce minerai, les autorités ont d’autres priorités, telle la sécurité du port où la mafia sévit.

Ainsi, quand le cadavre d’un inconnu est retrouvé mutilé près des docks, on confie l’affaire – certes singulière, mais de faible importance – à l’inspecteur détective Rhys Overlake, arrivé le jour même en ville. Et si cette enquête s’avérait bien plus complexe qu’un malheureux fait divers sordide ?